Accueil » À la une » « The Interview » : James Franco bientôt mort ?
James Franco aurait-il du souci à se faire ?
James Franco aurait-il du souci à se faire ?

« The Interview » : James Franco bientôt mort ?

LOS ANGELES – Sony met un terme aux attaques dont elle est victime à cause du film « The Interview ». La société a envoyé un fax à Pyongyang.

L’affaire fait grand bruit avec le piratage violent de la division cinéma de Sony, il y a plusieurs semaines. Depuis, des documents ont été publiés sur la toile. Pire, des menaces ont été proférées à l’encontre de tout citoyen qui irait voir le film « The Interview ». Le film raconte l’histoire de deux fieux qui se rendent en Corée du Nord, sous la couverture de journalistes, pour tuer le gros dictateur dont on ne connait plus son nom tant ils se ressemblent tous (d’après nos sources : Kim Jong-Juma-Pata-Tala-Saucissa ou en bref Kim Jong). Les gus sont incarnés par les acteurs James Franco et Seth Rogen également le réalisateur.

Le FBI et la Computer Crime Unit (belge, donc) ont collaboré ensemble afin de remonter aux sources du piratage. Tous les canaux mènent à l’unique borne wi-fi du palais présidentiel de Pyongyang. Le FBI suppute qu’il s’agit de la chambre à coucher Kim-Jong.

N’est pas Obama qui veut. En effet, Sony a décidé de céder à la menace terroriste en ne diffusant plus le film. En outre, il faut faire cesser ce carnage nord-coréeen. C’est pourquoi Sony a envoyé un fax hyper-confidentiel à l’administration de Pyongyang. Malgré tout, nous avons réussi à en dégoter une copie :
« Vénérable Kim-Jong,
De tout évidence, ton pays est grand.
Tu es un stratège de grand niveau.
Tu as gagné deux batailles en une seule.

Bravo.
Tu as mis KO un produit américain « The interview ». Toi qui hais les américains.
Et tu as aussi mis KO une société japonaise Sony. Toi qui hais les japonais.
Bravo, grand maître de la guerre.

Nous te proposons une rencontre sur un terrain neutre pour négocier une reddition.
Pour ce faire, James Franco et Seth Rogen viendront personnellement afin de négocier les termes de la capitulation et de présenter leurs plus plates excuses. »

De source sûre, le courrier a bien été remis à qui de droit.

Mise à jour 1 : – Deux jours plus tard, dans un communiqué, Pyongang propose que les deux acteurs viennent s’excuser sur place. La rencontre se tiendra dans le chenils à 3 kilomètres de la capitale.
– Sony a dit en conférence de presse qu’elle trouvait la suggestion de Kim-Jong excellente et qu’elle n’y avait pas pensé.
Mise à jour 2 : Il est dit dans les couloirs de Sony que ce sont les doublures-cascadeurs des deux acteurs qui montront au front.
Mise à jour 3 : Selon notre informateur nord-coréen sur place : le sosie de Kim-Jong assurera la rencontre car Kim-Jong a mangé trop de Big Mac.

A suivre…

Suivez-nous sur Facebook

2 plusieurs commentaires

  1. c’est flippant !!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*