Accueil » Belgique » Le palais de justice de Bruxelles mis en vente sur 2ememain.be
Le palais de justice de Bruxelles
Le palais de justice de Bruxelles en vente sur le site de petites annonces en ligne

Le palais de justice de Bruxelles mis en vente sur 2ememain.be

BRUXELLES – L’information a fait la une de tous les journaux ce matin : les caisses de la justice sont vides. Les cours et tribunaux n’auraient même plus de quoi acheter des dosettes Senseo. Pour éviter la faillite de notre système judiciaire, le nouveau gouvernement semble prêt à utiliser les grands moyens.

Dans une note interne du SPF Justice révélée ce matin par Le Soir, De Standaard et Sudpresse, on apprenait que l’enveloppe budgétaire de 59 millions d’euros allouée en 2014 pour assurer les frais de fonctionnement du ministère était intégralement épuisée. Désormais incapable de payer ses factures, remplir les distributeurs de sodas et s’approvisionner en papier toilette, le ministère devrait même débuter l’année 2015 avec 27 millions d’euros d’arriérés.

Pour remédier à cette situation et éviter la banqueroute de notre système judiciaire déjà ruiné, le nouveau ministre de la justice, Koen Geens (CD&V), a trouvé une solution radicale : le palais de justice de Bruxelles sera vendu au plus offrant sur le site d’annonces en ligne www.2ememain.be.

C’est un fidèle lecteur de La PH qui a transmis l’information à notre rédaction cet après-midi. Alors qu’il recherchait un bien à vendre en région bruxelloise sur le site de ventes en seconde main, il est tombé sur l’annonce publiée par le ministère.

L'annonce du SPF Justice sur 2ememain.be

L’annonce du SPF Justice sur 2ememain.be

Nous avons contacté le porte-parole du SPF Justice qui, sans détours, nous a confirmé l’authenticité de l’annonce. Nos frais de fonctionnement annuels s’élèvent à 62,5 millions d’euros, sans compter les travaux de restauration du palais dont la durée devrait dépasser celle de la construction des pyramides de Gizeh. Nous n’avions plus le choix, ce palais est gouffre financier sans fond pour notre ministère.

Reste maintenant à trouver un acquéreur capable de débourser une telle somme. Ici aussi, la réponse du SPF Justice est sans équivoque. Plusieurs candidats acquéreurs nous ont contactés dès la publication de l’annonce, nous a-t-on indiqué. Parmi eux figureraient le français Bernard Arnauld qui envisagerait d’en faire un musée, l’émir du Qatar, séduit par la coupole, ainsi qu’un riche homme d’affaire chinois qui aurait apprécié le panorama. Ce dernier se serait cependant déjà rétracté en raison de l’ampleur des travaux de rénovation à réaliser.

Si la vente devait se concrétiser, les fonds récoltés devraient tout juste permettre au ministère d’assurer ses frais de fonctionnement pour l’exercice 2015. Pour faire face aux dépenses des exercices budgétaires suivants, le gouvernement pourrait envisager la revente de la Cour de cassation ou la libération anticipée des 650 prisonniers de la prison de Forest.

 

Crédit photos : CC BY-SA 3.0

 

Suivez-nous sur Facebook

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*