Accueil » Belgique » Marghem: des échafaudages pour maintenir les centrales nucléaires de Doel

Marghem: des échafaudages pour maintenir les centrales nucléaires de Doel

Marghem et Doel

Solution créative pour Doel qui sera prolongée de 10 ans

Bruxelles – Alors que la crise sévit, l’infatigable ministre Marghem trouve une solution créative à Doel 1 et 2.

La ministre fédérale de l’Energie, Marie-Christine Marghem, présentera dans quelques jours au gouvernement une note sur la prolongation pour une durée de 10 ans des centrales nucléaires de Doel 1 et 2. C’est ce qu’elle a indiqué mardi lors de son audition en Commission de la Chambre. La ministre instruit le dossier avec tous les intervenants. Toutefois, on sait déjà qu’il n’y aura aucun débat sur la prolongation. « L’ensemble des partis en Belgique sont d’accord pour dire que le nucléaire est la formule la moins chère pour produire de l’énergie. À l’heure où l’on parle de black out en hiver, les chefs de partis politiques ont concédé qu’il n’y aura pas de débat pour une prolongation de 10 ans de Doel 24 et 63″, nous assurait la ministre avant de revenir sur le nom des centrales.

Victime de la crise, la population belge applaudit des deux mains cette décision qui fait l’unanimité en son sein. « Si la controverse n’a pas eu lieu, c’est parce que je suis venue avec une solution à laquelle personne n’avait pensé. » En effet, la ministre a annoncé à la Commission de la Chambre que les échafaudages du Palais de Justice de Bruxelles seront démontés pour être placés autour des cheminées de Doel 1 et 2. On parle déjà des quatre premiers mois de 2015, tant la situation est urgente au regard des cheminées vieilles et croulantes. « À partir d’un certain âge un homme a besoin d’une béquille pour avancer. Pour nos centrales nucléaires, c’est la même chose. Après quarante ans de bons services, Doel 1 et 2 se verront doter d’une structure métallique empruntée au Palais de Justice. » nous confirme la ministre Marghem. Si l’opposition a salué l’ingéniosité du procédé, elle espère toutefois que les échafaudages ne resteront pas aussi longtemps que sur le Palais de Justice.

Des rumeurs disent déjà que dans 10 ans, ces mêmes échafaudages seront récupérés pour maintenir en place une autre vieille institution : la monarchie.

Suivez-nous sur Facebook

2 plusieurs commentaires

  1. Celui-là m’a fait rire Mais faudrait augmenter vos skills photoshop

  2. Article indispensale, à lire absolument

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*