Accueil » À la une » Le Club Med protège ses plages des cadavres au moyen d’un dispositif particulier
club med
Le Club Med met de grands moyens pour éviter de telles scènes

Le Club Med protège ses plages des cadavres au moyen d’un dispositif particulier

Suite aux nombreux naufrages de navires remplis de migrants clandestins, le risque que des corps sans vie s’échouent sur de belles plages de méditerranée devient flagrant.  Le chinois Dh Lhass Toa, récent propriétaire du « Club Med », est choqué par cette actualité. Il nous a accordé un entretien.

La Première Heure : Vous êtes vous aussi choqué par l’actualité; tous ces naufrages au large des côtes de la méditerranée. Vous avez décidé de faire un geste.

Dh Lhass Toa : En effet, en temps que propriétaire des Club Med, il me fallait agir. C’est ainsi que nous avons décidé de tendre d’immenses filets au large des côtes où les migrants se noient quasi tous les jours.

P.H. : A quoi vont servir ces filets ?

D.L.T. : Il faut à tout prix éviter que nos vacanciers puissent être dérangés par la possibilité que l’un des cadavres de ces migrants clandestins ne vienne s’échouer sur la plage. Vous imaginez le scandale. Que ces gens se noient, c’est une chose. Mais cela ne peut en aucun cas gâcher les séjours des vacanciers dans nos clubs.

P.H. : Mais il…, il s’agit avant tout d’un véritable drame humain,… toutes ces victimes…

D.L.T. : Vous avez tout à fait raison. Nos clients ont payé de petites fortunes pour leurs séjours. Vous savez chez nous l’eau de la mer est contrôlée, il faut de la place pour le surf, la plongée, etc… Ce serait, et là je vous rejoins, un véritable drame humain que tout soit remis en question pour une histoire de naufrages à répétition.

Dans la même optique de ne pas pourrir les séjours de ses clients, le géant chinois des vacances organisées envisage de censurer dans ses établissement la diffusion des sujets relatifs aux naufrages que ce soit à la télévision, journaux ou internet.

Définitivement un bel exemple de respect du confort et de la tranquillité des clients.

Laurent Leprince

photo : www.francetvinfo.fr

Suivez-nous sur Facebook

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*