Accueil » À la une » La boîte le Carré ferme et les jeunes tournent en rond.
le carré
Le Carré ferme : pas assez de voitures pour le nombre de places ou l'inverse.

La boîte le Carré ferme et les jeunes tournent en rond.

WILLEBROEK – Une bombe est lâchée dans le milieu des « gens de la nuit ». La célèbre boîte de nuit « Le Carré » située à Willebroek ferme ses portes. La décision est prise en raison d’un problème de parking.

« Scandale, comment est-ce possible que cela ferme », nous écrit Clément via le système d’alerte de de notre site www.phnet.be. « Rien ne justifie cet acte arbitraire de l’Etat. Cela fait des années que j’y vais, au début avec ma Peugeot 206 et maintenant avec ma Porsche Cayenne. Je suis un bon pote du patron et des sorteurs. J’ai jamais eu de problèmes. Et maintenant une haute instance décide de fermer la boîte. Est-ce qu’ils se rendent compte que c’est comme s’ils fermaient mon magasin ? Je vais faire comment moi maintenant ? J’ai un trop gros stock. Je vais devoir le brader à la sortie des classes. »

Ce n’est pas n’importe quelle instance belge qui ferme le Carré puisqu’il s’agit du Conseil d’Etat. Dans l’arrêt que nous avons reçu en exclusivité, le Conseil a en effet constaté qu’une « exploitation normale de la discothèque est impossible sans les emplacements de parking que l’exploitant met actuellement à la disposition des clients. »

« Oui et bien, ça c’est encore un charabia de juriste » s’étouffe l’actuelle Ministre de l’éducation de la Communauté française de Belgique, Joëlle Milquet. « On comprend rien à leur truc. Le Carré de Willebroek ferme à cause une histoire de parking. C’est n’importe quoi. Encore une histoire belge, tiens ! Ils ferment le Carré et nos jeunes vont tourner en rond chez eux. Encore une bête mesure d’austérité du gouvernent Michel-De Wever. »

Une austérité musicale toutefois appréciée par le voisinage de Willebroek.

Suivez-nous sur Facebook

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*